Posturologie

DOULEURS VERTEBRALES
ET ARTICULAIRES

QUE FAIRE ?

Inscription aux cours

Pour améliorer ses acquis, chaque élève (de l’IHS ou de toute autre école) a la possibilité de suivre une deuxième fois un séminaire. Tarif : 50% du montant de la formation.
(Les supports de cours ne sont pas compris dans l’arrangement)

 

90% des individus ont souffert, souffrent ou souffriront de la colonne vertébrale.
Le problème des douleurs vertébrales ou d'origine vertébrale représente une proportion importante des motifs de consultation des patients auprès de leur médecin traitant.

Si les antalgiques, les anti-inflammatoires peuvent avoir une action sur la douleur ou l'inflammation, ils n'ont aucune action sur la composante mécanique de la douleur, or elle semble primordiale.

En effet, à la lueur de travaux récents, les troubles de la statique semblent être une des principales causes de ces douleurs. La preuve en est que 85% des patients suivant un traitement étiologique (relatif à la cause) voient leurs douleurs disparaître.

II faut savoir que la statique n'est pas régie par des muscles isolés, mais par des ensembles de muscles: " les chaînes musculaires staturales"; toute dysfonction ou dysharmonie de ces chaînes aboutira à un trouble du tonus postural.

Emission de Radio

Le but du posturologue sera d'apporter un traitement étiologique en corrigeant ce système à partir de capteurs déréglés.


Savez-vous qu'un défaut minime de convergence oculaire peut provoquer :

des cervicalgies, des migraines, des scapulalgies, des coups-de-pompes inexpliqués dans la journée ou le soir devant la télévision, des difficultés scolaire chez l'enfant, certains vertiges.

Or ces anomalies ne sont quasiment jamais diagnostiquées et 2/3 des patients algiques en souffrent.

Qu'une asymétrie minime de l'appui podal peut-être responsable de douleurs lombaires, de sciatalgies, de douleurs des genoux et qu'une correction simple peut transformer la vie de certains rhumatisants

postro

De nombreuses pathologies peuvent provenir d'un déséquilibre du système tonique postural, pour n'en citer que quelques-unes :

  -les douleurs vertébrales et rhumatismales, les blocages vertébraux, les douleurs à composante vertébrale (sciatiques, cruralgies, scapulalgies, …) ;


-les pathologies déformatives de la colonne ( attitudes scoliotiques, scolioses hypercyphoses…) et des membres ( défauts d'axes, déformations podales );

-les pathologies à composante statique (pieds, genoux. hanches);

-les hernies discales et plus généralement toutes les pathologies discales; -diverses pathologies du sportif.

En fait le champ d'action de la posturologie moderne est encore plus étendu et celle-ci interviendra, en complément des thérapeutiques classiques, dans des pathologies aussi différentes que les céphalées, les vertiges, les syndromes neuro-algo-dystrophiques, les syndromes spastiques, le S.A.D.A.M, etc...

LA REPROGRAMMATION POSTURALE GLOBALE :
une nouvelle méthode de diagnostic, un nouvel arsenal thérapeutique
.

Apprendre à analyser le système tonique postural, à retrouver le ou les différents capteurs déréglés, savoir les corriger et reprogrammer l'ensemble : voilà le but de la posturologie moderne.
La recherche a porté sur la mise au point de traitements attaquant les problèmes à la base : au niveau de leur étiologie. Traitements donc nouveaux, simples, atoxiques, non invasifs, d'application facile, autant de terme qui les caractérisent, avec pour corollaire une psychologie positive de la part du patient.

POSTURE NORMALE =
ABSENCE DE CONTRAINTES, RAPPORTS HARMONIEUX =
PAS DE DOULEURS.

La posturologie est une technique d'avenir. Il ne s'agit pas d'une nouvelle Médecine, mais d'une nouvelle façon d'aborder la médecine en essayant le plus possible d'apporter une réponse
étiologique dans des domaines où les traitements habituellement proposés sont trop souvent purement symptomatiques.

Exemple : on a tort de penser que c'est l'arthrose qui fait souffrir. L'arthrose et la douleur ont la même origine : la contrainte mécanique et le déséquilibre tonique postural.

Le système tonique postural intervient en permanence dans notre vie. Il nous permet de lutter contre la gravité, de nous tenir debout ; il prépare, déclenche, guide et renforce le mouvement, il lui sert de contre-appui.

Ce système, omniprésent, n'a jamais été étudié dans son ensemble; il est totalement involontaire sous la dépendance du système extra-pyramidal.

Son équilibre ne dépend pas exclusivement de l'oreille interne, comme on l'a longtemps cru, mais surtout des autres capteurs du système avec en tout premier lieu : le pied et l'œil.

Ce sont en effet les capteurs principaux du système, car ils associent une extéroception et une proprioception.
Qu'ils viennent à se dérégler (….c'est très fréquent), et apparaît alors un déséquilibre tonique postural générateur de contraintes anormales et permanentes sur le système locomoteur. C'est le début des pathologies, dont le traitement était, jusqu'à maintenant dans la plupart des cas, purement symptomatique.


L'étude de la posture se fait dans les 3 directions de l'espace :
plan antéro-postérieur, frontal et horizontal.

Plan antéro-postérieur : 4 paramètres à étudier:
1) Plan scapulaire
2) Plan fessier
3) Flèche cervicale
4) Flèche lombaire

Plan frontal: Bascules des épaules et du bassin;
Lignes bipupillaire, bitragale et bimamelonnaire;
Ceinture scapulaire et ceinture pelvienne.

Plan horizontal: Rotation des ceintures scapulaire et pelvienne.


Si le pied et l'œil sont les causes principales
et les plus fréquemment rencontrées, de déséquilibre, ce ne sont pas les seules; en effet, d'autres capteurs peuvent intervenir : la peau (certaines cicatrices), l'appareil manducateur (dents, muscles, articulation), les muscles, etc...

Dès qu'il y a déséquilibre, il y a apparition de troubles avec intégration d'un nouveau schéma corporel que l'organisme va considérer comme étant le bon système.
Ce système est donc capable de fonctionner dans son déséquilibre, mais il est incapable de se corriger seul; voilà pourquoi tant de patients présentent un déséquilibre postural.

Le posturologue devra:
-interroger ses patients, les examiner, faire le diagnostic du type de déséquilibre; retrouver le ou les capteurs déréglés ;
-reprogrammer l'ensemble et traiter les causes, chaque fois que cela est possible.


De nombreuses pathologies sont les conséquences du déséquilibre du système tonique postural.

Horaire : 9h - 18h30

Prix : CHF 200.-

 

Inscription aux cours

Prochaines dates

 

HAUT DE PAGE